La vie après une opération de la thyroïde

Après l’opération de la thyroïde, il vous faudra un certain temps pour récupérer. Mais vous devriez pouvoir reprendre assez vite vos activités normales. Votre équipe médicale vous prescrira des exercices et vous prodiguera des conseils pour accélérer votre rétablissement.

Rétablissement après l’intervention

Votre rétablissement dépendra du type d’opération et de son étendue. Il faut plus longtemps pour se rétablir d’une intervention chirurgicale ouverte traditionnelle que d’une chirurgie mini-invasive.
Après l’intervention, vous pouvez présenter :

  • des altérations de la voix, telles qu’une raucité, une difficulté à parler fort, une fatigue vocale et un changement de ton. Ces altérations sont dues à la lésion des nerfs pharyngés qui aboutissent au larynx pendant l’opération. Elles peuvent persister quelques jours ou quelques semaines mais sont rarement définitives L’utilisation du système de monitorage aide les chirurgiens à réduire le risque de lésion nerveuse pendant l’opération.
  • des taux de calcium dans le sang anormalement bas (hypocalcémie) par suite de la lésion des glandes parathyroïdes lors de l’opération. Là encore, il s’agit d’un problème transitoire que l’on traite avec des compléments calciques pendant quelques jours. Les signes d’hypocalcémie sont un engourdissement et un fourmillement des lèvres, des mains et de la plante des pieds, la chair de poule, des crampes et des spasmes, des migraines, l’anxiété et la dépression.

Les jours qui suivent l’opération, vous devrez prendre soin des zones d’incision. Selon le type de pansement, vous pourrez ou non prendre un bain, vous doucher ou nager avant que la cicatrisation soit bien avancée. Celle-ci peut s’accompagner d’une ecchymose ou d’un léger gonflement. C’est normal. Mais si vous observez un gonflement important, vous devez contacter immédiatement votre chirurgien car cela pourrait être un signe d’infection. La cicatrice va progressivement devenir rose et dure. Le durcissement est généralement maximal environ trois semaines après l’opération, puis il diminue au cours des deux ou trois mois qui suivent. Il peut être bénéfique d’appliquer une crème hydratante sans parfum pour adoucir la peau et empêcher sa sécheresse pendant la cicatrisation.

Au moins une ou deux semaines de convalescence vous seront nécessaires avant de retourner travailler et de reprendre vos autres activités quotidiennes. Vous devez vous abstenir de soulever des objets lourds pendant environ 2 semaines après votre opération pour éviter de vous froisser le cou.

Vous allez sans doute avoir le cou gonflé et engourdi juste après l’opération. C’est normal. Cela ira progressivement mieux avec la cicatrisation. Dès que vous pourrez tourner la tête sans douleur ou sans difficulté (au bout d’environ une semaine), vous devriez pouvoir conduire de nouveau et reprendre d’autres activités quotidiennes, y compris les sports sans contact. Le kinésithérapeute hospitalier vous recommandera probablement certains exercices modérés pour le cou et les épaules à faire après l’opération. Ces exercices contribueront à empêcher toute raideur définitive. Ne manquez pas de suivre les instructions de votre kinésithérapeute. Mais si vos problèmes de douleur ou de raideur persistent, contactez votre médecin.

Tant que votre cou est raide et douloureux, il peut être indiqué de consommer des aliments mous et faciles à avaler. Mangez lentement et buvez abondamment pendant et après les repas pour ramollir les aliments et éviter les obstructions. Un mixeur peut être utile.

Il vous faudra aller voir votre médecin ou votre chirurgien quelque temps après votre opération pour un contrôle de vos taux d’hormones et de votre cicatrisation. Lors de ces visites, vous pouvez obtenir des conseils quant au délai de reprise de vos activités quotidiennes.

Vie quotidienne

Les personnes qui ont subi une thyroïdectomie totale et la plupart de celles qui ont subi une thyroïdectomie subtotale doivent faire l’objet à vie d’un traitement substitutif par hormones thyroïdiennes (thyroxine). Sans cet apport d’hormones thyroïdiennes, les gens souffrent de fatigue, de dépression, de difficulté à se concentrer, de troubles de la mémoire, de surcharge pondérale inexpliquée, de sécheresse de la peau, de rugosité de la peau et/ou de démangeaisons, de sécheresse des cheveux, de pertes de cheveux, de frilosité (notamment des pieds et des mains), de constipation, de crampes, de douleurs articulaires, d’écoulement menstruel accru, de baisse de la libido et de règles plus fréquentes. Les comprimés substitutifs d’hormones thyroïdiennes sont petits et faciles à prendre. Votre médecin contrôlera vos taux d’hormones à intervalles réguliers et ajustera la dose de thyroxine jusqu’à ce qu’elle soit adaptée à votre cas. 

Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.

Dernière mise à jour: 24 02 2011

Section Navigation

Additional information

Contactez-nous


Medtronic France S.A.S.
Medtronic
27, quai Alphonse Le Gallo
CS 31000, 92513 Boulogne-Billancourt cedex
FRANCE
work Fax: 01.55.38.17.00 Fax: 01.55.38.18.00
France