Recevoir la thérapie d'administration d'antispastique par pompe implantable

Le système est composé d'un appareil programmable qui administre directement un antispastique liquide dans l'espace intrathécal qui entoure la moelle épinière, où son effet sur la spasticité sévère est optimal. L'intervention dure environ 2 heures et s'accompagne d'une brève hospitalisation.

Critères de sélection

Vous pouvez être candidat à l'administration intrathécale d'antispastique dans les cas suivants :

  • Vous avez une spasticité sévère qui perturbe votre capacité fonctionnelle, vos soins et votre confort ou les actes de la vie quotidienne
  • Vous présentez une réponse positive à une injection d'antispastique lors d'un test de sélection standard
  • Vous avez une masse corporelle suffisante pour accueillir la pompe qui doit être implantée à 2,5 cm ou moins de la surface de la peau
  • Vous n'avez pas d'infection
  • Vous n'êtes pas allergique à l'antispastique

De plus, les critères suivants pourront être utilisés pour déterminer si vous êtes candidat :

  • Vous avez une spasticité sévère ou des spasmes qui perturbent votre capacité fonctionnelle ou vos activités quotidiennes.
  • Votre spasticité sévère ou vos spasmes perturbent les soins ou le positionnement

Test de sélection

La phase de test permet de déterminer si le traitement peut vous convenir. Au cours du test, une petite quantité d'antispastique est injectée dans l’espace intrathécal entourant la moelle épinière. La réponse à cette dose sera soigneusement évaluée pendant ce test afin de mesurer la qualité et le degré de réduction de la spasticité.

L’injection est généralement réalisée en milieu hospitalier, suivant la procédure suivante :

  1. Avant le test, l’équipe médicale pourra réaliser divers examens afin d’évaluer la spasticité et son impact sur la capacité à effectuer diverses tâches, y compris dans les activités importantes de votre vie quotidienne.
  2. Lors du test, le médicament sera injecté soit directement à l’aide d’une seringue après anesthésie locale, soit à l’aide d’un cathéter temporaire. Seule une petite quantité de médicament sera injectée dans le liquide céphalo-rachidien remplissant l’espace intrathécal qui entoure la moelle épinière, mais elle est suffisante pour produire un effet sur la plupart des individus. Certaines équipes ont recours à d’autres procédures de test (tests en continu, chambres implantables…)
  3. Il faut entre 30 minutes et 1 heure pour que le médicament commence à détendre les muscles. L’effet optimal du médicament se fait généralement sentir environ 4 heures après l’administration de la dose initiale, puis cet effet décroît
  4. L’équipe médicale surveillera régulièrement les signes vitaux (pouls, respiration, tension artérielle) et la spasticité des muscles. En mesurant et comparant la spasticité avant et pendant le test de sélection, le patient et l’équipe médicale seront en mesure d’observer l’effet du médicament.
  5. L’effet s’atténuera progressivement une fois le test effectué. La spasticité réapparait peu à peu et revient à son niveau initial.

En cas de réponse insuffisante, le médecin peut décider de renouveler la procédure le jour suivant.

L’effet recherché est un relâchement des muscles. Celui-ci peut être léger ou tellement important que vous ne pourrez plus utiliser provisoirement vos muscles, en particulier ceux des jambes. Une réaction comme l’autre signifie simplement que l’administration par pompe implantée peut vous convenir.

Si vos muscles se relâchent complètement, il est important de savoir que ceci est temporaire et n’est pas inquiétant. Cette faiblesse survient lorsque toute la dose de médicament est administré en une seule fois plutôt que progressivement tout au long de la journée, comme ce serait le cas avec une pompe. Le système de pompe programmable implanté permet au médecin d’ajuster la dose administrée afin d’atténuer les symptômes de la spasticité et de réduire les éventuels effets secondaires, notamment une faiblesse musculaire excessive.

Au cours du test de sélection, les effets principaux secondaires temporaires suivants sont possibles :

  • Relâchement musculaire excessif
  • Céphalées
  • Somnolence
  • Vertiges
  • Nausées/vomissements

Si le test est positif et si vous et votre médecin décidez de poursuivre ce traitement, vous travaillerez ensemble pour adapter les réglages et le dosage de la pompe afin de contrôler au mieux la spasticité.

 Préparation et déroulement - Implantation du système d'administration d'antispastique

L'implantation du système dure 1 à 2 heures, selon la technique opératoire. Votre médecin pourra répondre aux questions que vous pouvez vous poser sur les détails de cette opération.

Intrathecal Drug Delivery

Détail - Administration intrathécale de médicament

Avant l'opération

Le système est mis en place au cours d’une intervention chirurgicale qui nécessite un bref séjour hospitalier. Avant l’intervention, l’équipe médicale décide de l’emplacement de la pompe le plus confortable, généralement sous la ligne de ceinture, d’un côté ou de l’autre de l’abdomen inférieur.

Pendant l'opération

L'opération s'effectue généralement sous anesthésie générale mais vous pouvez discuter d'autres solutions avec votre médecin. Pendant l'opération, la pompe est mise en place juste sous la peau de la partie basse de votre abdomen.

La pompe est connectée au cathéter qui chemine sous la peau et aboutit dans l’espace intrathécal entourant la moelle épinière. L’intervention dure environ 1 heure et est réalisée sous anesthésie générale.

Après l'opération

Juste après l'opération, vous pourrez ressentir une certaine gêne et une certaine sensibilité au niveau des sites d'implantation de la pompe et du cathéter. Votre médecin pourra vous prescrire des médicaments pour soulager la douleur éventuellement causée par l'opération et des antibiotiques pour prévenir une infection. Si vous observez un gonflement, une douleur ou une rougeur près de votre incision, informez-en votre médecin.

Selon la préférence de votre médecin, la pompe peut être remplie pendant ou après l'intervention.

Vous commencerez à recevoir le traitement après mise en fonction de la pompe, lorsque le médicament commencera à être délivré dans l'espace intrathécal via le cathéter. Vous pouvez ressentir les effets du médicament peu de temps après l'administration mais cela peut prendre un peu plus de temps. Il peut falloir plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour atteindre par réglage votre dose optimale.

Rendez-vous de remplissage

La fréquence des visites de suivi est variable selon la dose médicamenteuse. Ces courtes visites sont nécessaires pour remplir la pompe programmable et ajuster le dosage.

Au cours du rendez-vous, la pompe est vidée puis à nouveau remplie à l'aide d'une aiguille insérée dans la pompe autour de la peau.

Effets secondaires du médicament

Les effets secondaires de l'antispastique sont généralement temporaires et peuvent être gérés en ajustant le dosage.

Les effets secondaires les plus courants sont les suivants :

  • Faiblesse musculaire
  • Somnolence
  • Nausées et vomissements
  • Maux de tête
  • Vertiges

 

Symptômes de sevrage

Suivez bien les instructions de votre médecin car une interruption subite du traitement par administration intrathécale d'antispastique peut avoir des conséquences graves (symptômes de sevrage), notamment :

  • forte fièvre
  • confusion mentale
  • rigidité musculaire
  • défaillance de multiples organes et décès (dans de rares cas)

Il est important de respecter votre calendrier de visites de remplissage afin de ne pas manquer de médicament et de connaître les premiers symptômes de sevrage d'antispastique, notamment :

  • augmentation ou retour de la spasticité
  • démangeaisons
  • hypotension
  • étourdissements
  • fourmillements

Complications potentielles liées à l'appareil

Une fois le système de perfusion implanté, des complications liées à l'appareil sont possibles :

  • déplacement du cathéter ou de la pompe dans le corps
  • fuite, déchirement, entortillement ou déconnexion du cathéter entraînant un sous-dosage ou l'absence de délivrance de d'antispastique intrathécal
  • défaillance de la pompe entraînant un surdosage ou un sous-dosage d'antispastique intrathécal

 

Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.

Dernière mise à jour: 27 12 2014

Section Navigation

Additional information

Contactez-nous


Medtronic France S.A.S.
Medtronic
27, quai Alphonse Le Gallo
CS 31000, 92513 Boulogne-Billancourt cedex
FRANCE
work Fax: 01.55.38.17.00 Fax: 01.55.38.18.00

Learn More

Sur le Web 

France