Vos questions – Thérapie de stimulation cérébrale profonde  

Comment fonctionne la thérapie ?

La SCP utilise un dispositif médical implanté par voie chirurgicale, semblable à un stimulateur cardiaque, pour stimuler électriquement les parties du cerveau qui contrôlent les mouvements. La stimulation de ces zones bloquent les signaux causant les symptômes moteurs invalidants de la maladie. Par suite, les patients peuvent mieux maîtriser les mouvements de leur corps.

Quels sont les composants implantés d'un système de SCP ?

Le système de SCP se compose de trois éléments implantés :

  • Deux électrodes implantées dans le cerveau
  • Deux extensions qui passent sous le cuir chevelu et le long du cou pour aboutir dans le haut de la poitrine ou l'abdomen 
  • Un ou deux neurostimulateurs implantés sous la peau de la poitrine, au-dessous de la clavicule, ou au niveau de l'abdomen et connectés aux extensions.

Est-il possible de régler les paramètres de l'appareil ?

Les paramètres de l'appareil sont réglables d'une manière non invasive par un médecin à l'aide d'un programmateur.

Quels sont les bénéfices de la SCP ?

La SCP :

  • Améliore les symptômes que les médicaments dopaminergiques améliorent.
  • Améliore les symptômes parkinsoniens en continu sur la journée.
  • Améliore les dyskinésies.
  • Permet de réduire les doses de médicaments (- 50 %).
  • Améliore les symptômes mais n’arrête pas la progression de la maladie.

Quels sont les risques potentiels de la SCP ?

Les risques de la SCP peuvent être liés à l'opération chirurgicale, aux effets secondaires ou à des complications avec l'appareil.

Quelle est l'historique de la SCP ?

Les neurologues et les neurochirurgiens utilisent la stimulation électrique depuis les années 1960 pour localiser et identifier des sites spécifiques du cerveau. À cette occasion, ils ont découvert que la stimulation de certaines structures cérébrales supprime les symptômes des troubles neurologiques, comme le tremblement essentiel et la maladie de Parkinson.

Medtronic a développé la technologie de stimulation cérébrale profonde dans les années 1980, conjointement avec des chercheurs de premier plan.

En 1987, les professeurs Alim-Louis Benabid et Pierre Pollak de l'Hôpital Universitaire de Grenoble, en France, ont publié les résultats de la première application de la stimulation cérébrale profonde au traitement des troubles du mouvement.

Depuis 1997, 80 000 patients à travers le monde ont bénéficié de la thérapie de stimulation cérébrale profonde.1

La SCP guérit-elle la maladie de Parkinson ?

Actuellement, la maladie de Parkinson ne se guérit pas. La thérapie de SCP peut en atténuer certains des symptômes mais ne guérit pas la maladie sous-jacente. Si la thérapie est interrompue, vos symptômes reviendront.

À quel point la SCP est-elle efficace pour le traitement de la maladie de Parkinson ?

Les études cliniques ont révélé qu’un pourcentage important de patients présentaient des scores moteurs plus favorables après 12 mois au cours des phases sans traitement médicamenteux.

Elle améliore la lenteur des gestes (akinésie), la raideur musculaire (rigidité), le tremblement. De ce fait elle améliore les gestes de la vie quotidienne, la marche, la parole, la posture comme le fait la lévodopa, ni mieux, ni moins bien.

Les personnes peuvent-elles remarquer les composants du système de SCP  ?

À l'exception du contrôleur de thérapie, tous les composants du système de Medtronic sont à l'intérieur du corps. Selon la corpulence de la personne, la présence du neurostimulateur peut se manifester sous la forme d'un petit renflement sous la peau mais elle ne se remarque généralement pas sous les vêtements. Il peut aussi y avoir une petite bosse en haut de la tête du patient mais on ne la voit généralement pas sous les cheveux. Le neurochirurgien s'efforce d'implanter le neurostimulateur à l'endroit le moins gênant et le plus esthétique pour les patients.

Combien de temps dure la pile du neurostimulateur ?

La durée de vie de la pile dépend du paramétrage du neurostimulateur. Avec les réglages thérapeutiques typiques, la pile dure en moyenne cinq ans mais cette durée peut être inférieure à trois ans selon les besoins de tel ou tel patient. Une opération chirurgicale simple permet de remplacer le neurostimulateur ; les prolongateurs et les sondes ne sont généralement pas remplacés.

La pile peut-elle être rechargée ?

Lorsqu'il s'agit d'un neurostimulateur non rechargeable et que ce dernier est déchargé, il faut le changer. On remplace alors l'ancien neurostimulateur par un neurostimulateur neuf ; le prolongateur et les sondes ne sont généralement pas remplacés.
Pour les patients qui consomment rapidement leur pile, il existe maintenant un neurostimulateur rechargeable dont la durée de vie est de 9 ans.

Références

  1. Données Medtronic, Inc.

Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.

Dernière mise à jour: 18 12 2014

Section Navigation

Additional information

Contactez-nous


Medtronic France S.A.S.
Medtronic
27, quai Alphonse Le Gallo
CS 31000, 92513 Boulogne-Billancourt cedex
FRANCE
work Fax: 01.55.38.17.00 Fax: 01.55.38.18.00
France