Options thérapeutiques pour l'insuffisance coronarienne

Il existe plusieurs sortes de traitements pour enrayer une maladie cardiovasculaire : prendre des médicaments, changer de régime alimentaire et faire de l'exercice. Si cela ne suffit pas, votre médecin peut recommander la pose d'un stent ou un pontage.

Votre médecin déterminera le traitement le mieux adapté à votre cas en fonction des problèmes sous-jacents, de la localisation et du degré de sévérité des obstructions et de vos risques futurs.

Traitements médicamenteux

Lorsque l'athérosclérose est diagnostiquée à un stade précoce, des médicaments tels que des nitrates, des bêtabloquants, des inhibiteurs calciques, de l'aspirine ou des hypocholestéroléniants (statines) peuvent être prescrits. Ces médicaments peuvent ralentir l'évolution de la maladie ou soulager ses symptômes.

Pontage

Le pontage coronarien est une opération courante. Un chirurgien prélève une portion d'artère ou de veine saine de votre jambe, de votre poitrine ou de votre bras. Le vaisseau est ensuite greffé à votre artère coronaire un peu au-delà de l'obstruction. Cela a pour effet de rétablir la circulation et l'alimentation en sang de votre cœur.

Les patients qui subissent un pontage sont mis sous anesthésie générale et ne sont pas éveillés pendant l'opération. Il existe deux types de pontages pour l'insuffisance coronarienne : le pontage à cœur arrêté et le pontage à cœur battant.

  • Pontage à cœur arrêté – La plupart des pontages sont effectués par une incision pratiquée dans la poitrine sur un cœur arrêté, une circulation extracorporelle (CEC) assurant la circulation du sang. C'est le pontage conventionnel.
  • Pontage à cœur battant – Également appelé pontage sans circulation extracorporelle (CEC), le pontage à cœur battant s'effectue pendant que le cœur bat. Il faut un matériel spécial qui permet au chirurgien d'opérer sur un cœur battant. Le pontage à cœur battant convient à certains patients.

Traitements mini-invasifs

Chez certains patients, la chirurgie coronarienne mini-invasive constitue une alternative au pontage coronarien. Il existe trois traitements mini-invasifs pour l'insuffisance coronarienne : angioplastie transluminale, la pose d'une endoprothèse, également appelée stent et la chirurgie cardiaque mini-invasive.

  • Angioplastie transluminale – L'angioplastie transluminale utilise un minuscule ballonnet pour élargir l'intérieur de l'artère et rétablir une circulation normale ou quasi normale.
  • Pose d'une endoprothèse – Un stent est utilisée pour rétablir la circulation dans l'artère coronaire. Un stent est un minuscule tube expansible en acier inoxydable ou en alliage de cobalt. Comme dans le cas de l'angioplastie, le stent est montée sur un minuscule ballonnet que l'on gonfle à l'intérieur de l'artère pour repousser les plaques et rétablir le flux sanguin.
  • Chirurgie cardiaque mini-invasive (MICS) – L'opération à cœur battant décrite plus haut peut être effectuée en pratiquant une petite incision cutanée au lieu d'une sternotomie médiane.

En règle générale, on utilise simultanément le ballonnet (angioplastie) et le stent dans une seule opération.

Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.

Dernière mise à jour: 05 12 2014

Section Navigation

Additional information

Contactez-nous


Medtronic France S.A.S.
Medtronic
27, quai Alphonse Le Gallo
CS 31000, 92513 Boulogne-Billancourt cedex
FRANCE
work Fax: 01.55.38.17.00 Fax: 01.55.38.18.00

Learn More

France